Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 15:45

Nouvelle course par étapes, sur deux jours : le 23ème GP des Mutuelles de France (04 et 05). Course ouverte aux 2-3-J-P.

110 partants

Profils des trois étapes en fin d'article.

L'équipe du VSRP est composée de Benoit, Quentin, Maël et moi.

Etape 1 en ligne : Ribiers (05) - Barret sur Méouge (05) soit 110 km

Etape la plus difficile de l'épreuve sur le papier avec 3 GPM au programme dont le dernier à moins de 10 km de l'arrivée.

Dans le premier GPM, c'est Stéphane Tempier qui assure le tempo. Je suis en troisième position. Le coureur devant moi s'écarte et je me retrouve en deuxième position. Je prends même un relais en tête de paquet. Je sais alors que j'ai de bonnes jambes. Deux coureurs sortent dans ce premier GPM et vont faire quasiment toute l'étape devant. Il s'agit de Julien Gauthier et de l'ex-pro Patrice Halgand.

Dans le peloton, la sélection se fait par l'arrière. Nous ne sommes plus qu'une grosse vingtaine en contre après le deuxième GPM. Peu avant le pied de la dernière bosse, le groupe se coupe en deux. D'abord piégé, je parviendrai à rentrer avec l'aide précieuse d'un autre coureur. Le très remuant Stéphane Tempier imprime une nouvelle fois un gros tempo au pied de la bosse...mais craque lorsque les pentes sont plus raides, à l'approche du sommet.

Nous basculons à une petite dizaine de coureurs, plus ou moins éparpillés au sommet. Mais la descente technique élimine 3 coureurs sur chute. C'est la première fois en course que je me fais vraiment plaisir dans une descente ! Les deux fuyards sont repris dans cette descente. On arrive finalement à 7. Je termine 7ème du sprint, après avoir tenté ma chance peu avant la flamme rouge.

Etape 2 chrono : Chateauneuf de Chabre (05) - Ribiers (05) soit 6,2 km

Le profil du chrono n'est clairement pas à mon avantage puisqu'il est très roulant : 26 mètres de D+ sur 6,2 km... Je suis quand même bien motivé car j'ai une place à défendre au général. Avant ce chrono, je suis 7ème dans le même temps que Patrice Halgand. Je dois limiter la casse pour ne pas trop reculer.

Maël me prête un peu de matos. Je suis donc mieux équipé que lors du chrono de Seyssel. Je dispose d'une roue lenticulaire à l'arrière, d'un casque de chrono avec visière et d'une paire de couvre-chaussures.

Nous reconnaissons sur le vélo le parcours du chrono pour avoir des repères pendant la course. Je m'échauffe ensuite sur home-trainer. C'est la première fois que je m'échauffe sur HT avant un chrono et j'ai plutôt bien aimé. A renouveler sans hésiter.

Je gère mon chrono au capteur de puissance. C'est un avantage pour ne pas partir trop vite. Je vois que les watts sont au rendez-vous donc je suis encore plus motivé. Je passe la ligne en 8'25"62''' (42,77 km/h) et signe le 36ème temps. Nous sommes quatre coureurs dans la même seconde. C'est dire si les écarts sont serrés. Cela prouve que chaque détail compte sur un chrono. A ma grande surprise, je gagne deux places au général et suis donc 5ème avant la troisième et dernière étape ! Très bonne surprise.

Halgand gagne (encore), en 7'36" (47,36 km/h) et conforte son avance au classement général. Maël réalise la meilleure performance romanaise, 11ème en 7'58".


Etape 3 en ligne : Sisteron (04) - Ribiers (05) soit 108 km

Cette étape ne devait pas bousculer le classement général sur le papier puisque les GPM sont plutôt concentrés en début de course, ce qui laisse augurer un regroupement dans le final. Mais cela ne s'est pas passé comme je l'espérais...

Le maillot jaune et son équipe laissent partir 20 mecs dont 2 gars du top 10 et Quentin pour nous ! Personne ne réagit et l'écart se creuse rapidement. Le peloton s'enterre et ne roule pas.

Maël se met en tête de peloton dans le premier GPM et je suis dans sa roue. Mais je ne sais pourquoi, je me laisse glisser au plus mauvais moment vers l'arrière... Tempier attaque 1 km plus loin. Il est très impressionnant et part seul à la poursuite du groupe de tête qui se disloque dans ce difficile GPM.

Après avoir enlevé les deux premières étapes, l'ex-pro Patrice Halgand craque dans cette ultime étape. Je le sens limite et bascule dans sa roue au sommet. Le peloton ne roule plus, le leader est esseulé.

Quentin, rattrapé par le peloton, essaie de relancer l'allure mais l'entente n'est pas bonne et le groupe de tête dispose d'une large avance.

Sur les 20 coureurs qui composaient le groupe de tête, 10 se joueront finalement la victoire. 4'57" d'écart avec le peloton sur la ligne d'arrivée ! Grosse déception. Je finis cette étape en 38ème position, au coeur du paquet. Je rétrograde du coup à la 12ème place au classement général final !

Je m'en veux de ne pas avoir fait l'effort lorsque le gros coup est parti ! Je ne comprends pas non plus l'attitude du leader à ce moment là.

Vincent Arnaud remporte l'étape.

Lucas Bleys empoche le général.

Merci encore à l'équipe pour le soutien et aux deux accompagnateurs.

Etape 1  en ligne : Ribiers (05) - Barret sur Méouge (05) soit 110 km

Etape 1 en ligne : Ribiers (05) - Barret sur Méouge (05) soit 110 km

Etape 2 chrono : Chateauneuf de Chabre (05) - Ribiers (05) soit 6,2 km

Etape 2 chrono : Chateauneuf de Chabre (05) - Ribiers (05) soit 6,2 km

Etape 3 en ligne : Sisteron (04) - Ribiers (05) soit 108 km

Etape 3 en ligne : Sisteron (04) - Ribiers (05) soit 108 km

Partager cet article

Repost 0
Published by flogrimpeur
commenter cet article

commentaires

Théo 12/07/2013 12:54

J'imagine que le gros coup est parti dans Montfroc #Blague de l'année.

Présentation

  • : Flogrimpeur
  • Flogrimpeur
  • : Blog de Florian CALLET, cyclosportif au Team Vercors
  • Contact